Auto-hypnose

Image extraite d’un ouvrage de 1930

Chez les Peuples premiers, la transe du chaman

De la Sibérie à l’Amazonie, du nord du Canada au Pacifique, les peuples premiers vivent la transe comme une situation naturelle.
Souvent c’est le chaman qui est en transe tandis que le consultant ne l’est pas.

Chez les peuples lettrés d’orient – de l’Inde au Japon

ध्यान dyana en sanscrit désigne la méditation, la contemplation.

L’auto-hypnose

Entre la transe du chaman, la dyana selon les différents maîtres on a toute une palette d’états mentaux / physiques possibles.

Idem avec l’auto-hypnose.

Le malentendu du show

Pour qu’il se passe quelque chose, le folklore de l’hypnose de spectacle prête à penser qu’il faut absolument :

  • un hypnotiseur
  • un hypnotisé

Ce folklore suppose également qu’il y a deux états tout à fait distincts :

  • « être conscient » = hors influence
  • « être en transe » = sous influence

Il n’est est rien !

Voir les articles : 1. conscience 2. hypnose accompagnée 3. transe

Depuis la nuit des temps des humains ont été capables de piloter leur niveau de transe à l’aide de leur conscience.
Parfois l’objectif est l’auto-analgésie.

Le pouvoir de la conscience s’étend à différentes fonctions mentales et corporelles.

Publications académiques

Erickson, M., & Rossi, E. (1977/1980). Autohypnotic experiences of Milton H. Erickson. In E. Rossi (Ed.), The Collected Papers of Milton H. Erickson on Hypnosis. I. The Nature of Hypnosis and Suggestion (pp. 108-132). New York: Irvington.

Fischer, R. (1971c). A cartography of ecstatic and meditative states. Science, 174, 897-904.

Rama, S., Ballentine, R., & Ajaya, S. (1976). Yoga and Psychotherapy: The Evolution of Consciousness. Penn.: Himalayan International Institute of Yoga Science and Philosophy.

Rossi, E. (1990b). The new yoga of the west: Natural rhythms of mind-body healing. Psychological Perspectives, 22, 146-161.

Rossi, E. & Smith, M. (1990). The Eternal Quest: Hidden rhythms of mind-body healing in everyday life. Psychological Perspectives., 22, 6-23.

Sabourin, M. (1982). Hypnosis and brain function: EEG correlates of state-trait differences. Research Communications in Psychology, Psychiatry, and Behavior, 7(2), 149-168.

Sachar, E., Fishman, J., & Mason, J. (1965). Influence of the hypnotic trance on plasma 17-hydroxycorticosteroid concentration. Psychosomatic Medicine, 27, 330-341.

.

.

.

Image : WikiMédia

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s