Problèmes de vue, choc émotionnel, stress

Image : Entre 14 ans et 20 ans Aldous Huxley perd sa mère, sa soeur et son frère – ce dernier se suicide.
Il perd la vue puis rencontre le chirurgien William Bates qui a inventé une méthode pour guérir de nombreux troubles oculaires ; Huxley retrouve la vue.
***
Le cas d’Aldous Huxley est suffisamment fréquent pour qu’aient été développées des méthodes qui associent :

  • le travail sur la mécanique de l’oeil – gymnastique occulaire
  • le travail sur les émotions

Toujours éliminer les autres causes possibles

Les coïncidences ça existe. Par exemple on peut avoir un choc émotionnel ET au même moment une autre cause pour un trouble de la vue.
Il convient donc de toujours vérifier auprès d’un médecin ophtalmologue.

Dans ce champ de la santé – comme dans bien d’autres – la thérapie elle même sert de diagnostic.
Par exemple pour savoir si un trouble de la santé vient d’une carence alimentaire, le seul moyen de confirmer est de palier à la carence.
Pour savoir si un cancer de la peau est « bénin » on peut le soigner par la nigelle.

Dénouer le traumatisme

On fait « comme si » le trouble de la vision était d’origine psycho-traumatique.
On travaille sur le traumatisme.

Changer de film

L’être humain a la caractéristique de s’installer dans sa maladie.
C’est – bien sûr – une attitude utile qui permet de « faire avec » la maladie.

Le film 1 est : j’ai un handicap + j’ai une prothèse (les lunettes)

Si l’on veut quitter ce film 1, il faut se déshabituer de sa maladie.

Passage au film 2

  • abandonner ses lunettes au premier jour d’une période de vacances = entrée dans le nouveau film
  • mettre en oeuvre le dénouage du trauma
  • re-découvrir comment on peut s’inscrire dans le monde sans lunettes

Une difficulté qui peut être importante est de répondre aux questions des gens :
Témoin : tu n’as plus de lunettes, tu t’habitues aux lentilles ?
Acteur : non, je suis en train de guérir ma myopie (ou bien mon hypermétropie, mon astigmatie, etc.)
Témoin : mais ça n’existe pas !
Acteur : eh bien …

L’expérience montre que celui-celle qui guérit d’un mal « inguérissable » rencontre des difficultés avec son environnement.
Parfois il est même nécessaire de changer d’environnement.

Une solution alternative consiste à porter des lunettes sans correction, de faire semblant d’être toujours myope, etc.

On peut même, un jour, parler d’un miracle et quitter ses lunettes.

Nous sommes dans un monde qui se dit rationnel mais parfois l’annonce d’un miracle est mieux vécue par l’environnement que la réussite d’une thérapie différente !!!

.

.

.

Source : WikiMédia thierry ehrmann

Une réflexion sur “Problèmes de vue, choc émotionnel, stress

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s